Marrakech, la ville rouge

Aujourd’hui, PamPille vous emmène au Maroc. Et plus précisément, aux pieds de l’Atlas, à Marrakech.

Marrakech26

 

La ville rouge

Marrakech est surnommée la ville rouge ou ocre, en raison de la couleur très caractéristique de ses bâtiments.

Elle fut fondée en 1071 par le souverain almoravide Youssef Ibn Tachfin. Son nom provient de la langue Tamazight, une langue berbère et signifie « la terre de Dieu » (Mour : pays ; Akouch : Dieu).

Au fil des siècles, la ville va grandir et s’imposer comme une puissance culturelle et religieuse.

De magnifiques palais y sont construits, beaucoup étant décorés par des artistes andalous, venus de l’Espagne voisine, créant ainsi un style typique mélangeant l’influence andalouse avec le style saharien et ouest africain.

Marrakech93

Au début du 16è siècle, Marrakech était la capitale de l’Empire Saadien. Les tombeaux sont somptueux et ouverts au public.

Marrakech89

Marrakech87

Marrakech85

La Medina date du 11è siècle. C’est le coeur historique de Marrakech. Elle est une des plus vastes médina du Maroc et la plus peuplée d’Afrique du Nord. On y trouve un grand nombre de riads mais aussi des souks, des habitations, des artisans et la très célèbre Mosquée Koutoubia.

Marrakech91

Marrakech92

On retrouve sur les étales des produits typiquement marocains mais aussi et surtout un grand nombre de produits asiatiques sans réelle valeur. Pour ceux qui recherche des articles produits au Maroc, il existe un centre des artisans : l’Ensemble Artisanal, qui regroupe divers métiers et vend un grand nombre d’articles traditionnels.

Marrakech17

Marrakech21

Marrakech22

Marrakech20

Marrakech19

Marrakech95

Grande spécialité du Maroc, les artisans du cuir sont encore présents à Marrakech. Les tanneries sont ouvertes au public et il est possible de faire un tour rapide pour comprendre comment sont travaillées les peaux. Le lieu est très impressionnant et les explications intéressantes. Seul bémol, l’odeur, qui est à la limite du soutenable. On vous donnera d’ailleurs le « masque à gaz berbères » qui consiste en plusieurs petites branches de menthe à placer sous son nez pour rendre la visite plus supportable. Il faut s’imaginer que les peaux sont trempées dans la chaux mais avant, sont recouvertes de guano. On vous laisse imaginer l’odeur…

Marrakech81

Marrakech82

Marrakech84

Le Jardin Majorelle

Etape incontournable pour quiconque veut visiter Marrakech, le Jardin Majorelle fut fondé par le célèbre artiste de l’école de Nancy Jacques Majorelle en 1931. Il s’étend sur une superficie de 8000m2 et regroupe environ 300 espèces.

Marrakech32

Son architecture et son organisation s’inspirent des jardins islamiques.

Marrakech35

Marrakech36

Marrakech37

Marrakech40

On y retrouve un certain nombre d’éléments bleus, de ce bleu si typique d’ailleurs appelé « bleu majorelle ».

Parmi les espèces présentent, on retrouve notamment un grand nombre de cactus, de bananiers et de palmiers.

Marrakech44

Marrakech45

Marrakech46

Marrakech50

Marrakech49

Marrakech48

Au coeur du jardin, on retrouve un petit café où il est possible de déguster quelques plats traditionnels mais aussi des classiques occidentaux.

Marrakech76

Marrakech77

Marrakech78

Le lieu est très agréable et même si la visite est finalement assez rapide, il vaut largement le détour. Les couleurs vives mélangés à la flore locale donnent au lieu un caractère unique et somptueux.

Marrakech80

Marrakech59

Marrakech56

Marrakech57

Marrakech52

Le Jardin Majorelle appartient aujourd’hui à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Une stèle et une petite pièce à son effigie se trouvent au centre du jardin.

Marrakech47

Marrakech61

Marrakech60

 

Enfin, sachez que le jardin comprend également un musée berbère, qui est assez petit.

Le billet d’entrée au jardin (sans le musée) est à environ 5€. N’hésitez pas !

Marrakech54

Marrakech51

Marrakech34

 

La Vallée de l’Ourika

Marrakech se situe à 30 km de l’Atlas. Dans les premières hauteurs se trouve la Vallée de l’Ourika, du nom de la rivière qui la traverse. Essentiellement peuplée de berbères, elle s’engouffre progressivement dans le Haut Atlas Marocain.

La nature y est aussi impressionnante que verdoyante. Le mode de vie y est encore assez traditionnel mais on remarque quand même l’impact du tourisme : un grand nombre de jeunes hommes attendent au bord des routes pour faire visiter la vallée aux touristes. A certains points de vue, des berbères proposent également des tours en chameaux ou vendent des tajines et autres poteries traditionnelles.

Le point de vue sur les sommets enneigés est magnifique.

Marrakech97

Une des visites les plus populaires est celle des 7 cascades. Le point de départ se trouve souvent à Setti-Fatma, un petit village accessible par la route goudronnée. La randonnée consiste à monter le long d’un torrent de montagne et de découvrir les cascades au fil du chemin. Des berbères proposent de vous guider et de vous accompagner tout au long de la randonnée.

Marrakech129

On retrouve tout au long de l’ascension les « frigos berbères » qui permettent de garder au frais les boissons en utilisant l’eau du torrent.

Marrakech130

Si les cascades en elles-mêmes ne sont pas des plus impressionnantes, le chemin en revanche est juste exceptionnel. Le point de vue sur la vallée, sur les montagnes et sur le torrent est incroyable. En revanche, équipez vous de chaussures de marche car la randonnée soit disant « facile » est très sportive. Vous serez par exemple amenez à escalader des rochers ruisselants à l’aide d’une échelle plantée dans le cours d’eau et maintenus par un guide. Mieux vaut ne pas avoir le vertige car vous vous retrouverez dans des petits chemins en bordure de précipice, sans aucune protection bien entendu !

Marrakech120

Marrakech109

Marrakech113

Marrakech114

Marrakech126

Marrakech119

Marrakech132

Marrakech150

Marrakech151

Marrakech est une ville extraordinaire, une véritable perle d’Orient.

Le dépaysement est total et on apprécie indéniablement la gentillesse des locaux et la beauté de la ville et des paysages alentours.

Une ville à ne surtout pas manquer !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *