Le Liban dans son assiette

Connaissez-vous le Liban ?

Petit Etat montagneux du Proche-Orient, le Liban est connu pour sa mixité culturelle. Sa cuisine est également très appréciée au delà de ses frontières. Certains plats, comme le hummus, une purée de pois chiche, font la popularité de l’art culinaire libanais.

Aujourd’hui, deux plats libanais parmi les plus populaires : les falafels et le taboulé.

photo 1

 

Les Falafels

Boulettes de pois chiche ou de fèves mélangées à plusieurs épices, les falafels sont végétariens et sans gluten. Originaire d’Egypte, les falafels ont été inventés il y a plus de 1 500 ans. Ils sont souvent servis dans des pain de type pita et ses variantes du Proche-Orient, accompagnés de crudités et éventuellement de hummus ou de tahini (un plat oriental typique : une crème de sésame). Nous présenterons aujourd’hui les falafels seuls, accompagnés d’un taboulé traditionnel libanais, autre plat emblématique du pays.

 

La recette

Attention, les pois chiches doivent rester à tremper au minimum 12h !

Pour 4 à 5 personnes :

  • 400g de pois chiches
  • 1 oignon jaune
  • 2 à 3 gousses d’ail
  • 1 bouquet de persil frais
  • 1/2 bouquet de coriandre fraîche
  • 2 pincées de piment de Cayenne
  • 2 cuillère à soupe de cumin
  • 2 cuillère à soupe de paprika
  • quelques feuilles de basilic frais
  • sel

Première étape : Laisser tremper les pois chiches pendant au moins 12h. Les rincer et les égoutter.

Deuxième étape : Mettre tous les ingrédients ensemble dans un robot ménager et mixer le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Troisième étape : Laisser reposer pendant 1/2h

Quatrième étape : Former des boulettes compactes, bien les presser dans vos mains pour éliminer le liquide, si les boulettes ne tiennent pas bien ensemble, ajouter de la farine.

Cinquième étape : Faire frire les falafels dans une poêle ou un wok en plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Les égoutter sur du papier absorbant et servir.

 

Le taboulé

Contrairement à ce qu’on imagine souvent, le taboulé n’est à l’origine pas une salade de semoule telle qu’on le trouve généralement en France. Ce plat, d’origine libanaise, est en réalité principalement à base de persil et de boulghour. Au Liban, le persil est d’ailleurs présent en bien plus grande quantité que le boulghour. Taboulé signifie « salade assaisonnée » en arabe. La recette traditionnelle ne regroupe que peu d’ingrédients : du persil plat, de la menthe fraîche, des oignons blancs, un peu de boulghour brun, du jus de citron et de l’huile d’olive. Il faut savoir que la tomate n’a été introduite que tardivement au Liban. Elle ne faisait donc pas partie de la recette d’origine. Certaines familles continuent, encore aujourd’hui, à servir les tomates à part, coupées en petit dés.

Aujourd’hui, nous vous proposons une recette plus moderne, la tomate faisant partie intégrante du taboulé.

photo 2

La recette

Pour 4 personnes :

  • 2 bouquets de persil plat
  • 1 botte de menthe fraîche
  • 1 petite poignée de boulghour
  • 4 grosses tomates fraîches
  • 1 botte d’oignons verts
  • 1 citron
  • 3 cuillères d’huile d’olive
  • sel

Première étape : Mettre à ramollir le boulghour dans un bol d’eau pendant 15 minutes

Deuxième étape : Laver et équeuter le persil, puis le couper grossièrement au couteau ou aux ciseaux, répéter l’opération avec la menthe

Troisième étape : Couper les oignons verts très fins, les tomates en petits dés et mettre le tout dans un saladier avec le persil et la menthe

Quatrième étape : Lorsque le boulghour ne croque plus, le sortir de l’eau et le presser pour l’essorer avant de le mettre dans le saladier avec le reste

Cinquième étape : Assaisonner avec le citron entier pressé, du sel, et de l’huile d’olive, le taboulé doit être bien brillant, ce qui indique qu’il y a assez d’huile d’olive

 

Sahten !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *