J’ai testé le thermomix

En Novembre dernier, j’ai passé commande pour celui dont tout le monde parle. Je l’ai attendu des semaines, impatiente de tester LE robot ménager qui fait tout et qui m’avait bluffé lors de la démonstration de la conseillère qui avait vendu l’objet à ma cousine quelques mois plus tôt. En Février, après des semaines d’attente, il est arrivé. Le Thermomix, mon Thermomix. Il m’avait coûté très (trèèèès) cher mais j’étais ravie.

image

 

La prise en main

Le thermomix n’est pas le robot le plus compacte qui soit. Il prend de la place, et vous comptez vous en servir souvent donc il trouvera naturellement sa place au milieu de votre cuisine. Les accessoires sont peu nombreux, un avantage non négligeable par rapport à un Kenwood qui vous demandera un placard de votre cuisine juste pour ses accessoires. Ici, en plus du bol et du couvercle, un varoma, pour la cuisson vapeur, un gobelet doseur, un fouet, un panier cuisson et une spatule. Le tout pouvant être rangé directement dans et sur le thermomix (le varoma se met dessus et peut permettre de ranger la spatule, le gobelet doseur et le fouet, le panier cuisson venant à l’intérieur du bol).

image

Le matériel est de bonne qualité. Robuste, assez esthétique, il fait son effet. Les robots Kitchenaid sont un peu plus jolis car colorés mais il se défend plutôt bien.

On apprécie l’écran tactile et encore plus les clés à recettes magnétiques. Une jolie idée.

image

Les premières recettes

Évidemment, quand on vient d’acquérir un thermomix, on n’a qu’une envie : cuisiner. Petit tour des 200 recettes présentes sur la clé « ma cuisine au quotidien » offerte avec le thermomix. Premier plat : une soupe. Tout le monde vante les mérite de l’engin qui permet de cuire et mixer en même temps (révolution technologique quand tu nous tiens). Résultat : c’est pas mal, mais c’est fade. Une remarque qui va s’appliquer à un certain nombre de recettes réalisées avec le thermomix. Lorsqu’on respecte les proportions indiquées, le résultat est fade.

red-417104_1920

J’essaye ensuite la purée. Même chose. C’est fade. Cependant il est facile de rectifier le tir avec quelques pincées de sel et des herbes de Provence. Par contre, cette recette me fait noter qu’un des arguments marketing avancé lors de la réunion, à savoir « vous aurez moins de vaisselle » est faux. Le thermomix est TRES pénible à nettoyer après certains plats. La purée colle partout, les couteaux, fixés au fond du bol, rendent le nettoyage périlleux. La meilleure solution : le lave-vaisselle. Point positif donc, tous les éléments du thermomix peuvent aller au lave vaisselle (pas le socle bien évidemment !). Point négatif : impossible de faire l’impasse sur la vaisselle à la main si on a prévu de réaliser plusieurs éléments de notre repas avec le thermomix ou si on veut s’en servir midi et soir, le lave vaisselle tournant rarement 2 fois par jour. Certaines avancent l’argument « il faut deux bols ». On sera donc ravi(e)s d’acheter un deuxième bol pour la modique somme de 129€ le bol uniquement et 209€ le bol complet (avec couvercle et gobelet doseur – qui permet de fermer le trou du couvercle et est indispensable pour éviter de retapisser votre cuisine lors de la réalisation de certaines recettes).

J’ai tenté par la suite un grand classique des réunions. LA recette bluffante. La glace. Et je dois dire que le résultat était à la hauteur de mes attentes. J’ai pu réaliser plusieurs sorbets : mangue, framboise/rhubarbe,… qui étaient tous extraordinaires. J’ai également tenté la glace Mc Flurry, dont j’avais trouvé la recette sur internet. Là aussi, c’était excellent. Pour les crèmes glacées et les sorbets, le thermomix est irréprochable.

popsicle-1482976_1920

Les premières déceptions

Après quelques semaines d’expérimentations culinaires, j’ai tenté de faire un vrai bon dîner avec le thermomix. On m’avait avertie que je risquais d’être déçue, ça n’a pas loupé.

J’ai tenté la blanquette de veau. Pour ce genre de recette, la viande cuit au varoma (à la vapeur donc) et les légumes et la sauce sont préparés dans le bol. Le résultat était décevant. La viande était tout sauf tendre, très fade, tout comme les autres éléments du plat. J’ai respecté à la lettre la recette de la clé et l’ensemble était vraiment mauvais… Next.

J’ai fait de la polenta. Catastrophe. Tout avait collé sur les parois, la cuisson était discutable. Bref : Next.

J’ai tenté des falafels : pas mal du tout ! Un peu fade toujours ceci dit mais le résultat était très correct.

falafel-1088440_1920

J’ai fait des gâteaux (forêt noire, gâteaux plus classiques,…) : bof. Ce n’est pas un robot pâtissier et le multifonction a ses limites.

En bref, mon bilan est mitigé. D’un côté, le thermomix est très bien pour certaines recettes, d’un autre, il est à déconseillé pour tous les plats en sauce qui seront bien plus réussi s’ils mijotent dans une bonne vieille casserole. Enfin, il faut aussi accepter que non, le thermomix n’est pas un robot pâtissier. Sur ce plan, il ne rivalisera pas avec un kitchenaid.

cake-1227842_1280

Le bilan après plusieurs mois d’utilisation.

J’ai mon thermomix depuis un peu plus de 4 mois maintenant. Je lui trouve des avantages mais aussi des inconvénients. Il est certes très bien pour les soupes et les sorbets / glaces. Mais il est aussi à déconseiller pour certaines recettes. Si vous cherchez un robot pâtissier, passez votre chemin, il y a bien mieux et bien moins cher. Parfois, c’est même plus simple de ne pas utiliser de robot du tout.

cookie-dough-1449456_1920

J’ai bien aimé le concept de la clé recettes mais je trouve que ce concept s’adresse surtout à des personnes qui ne cuisinent pas ou peu en temps normal et qui ont envie de se mettre à la cuisine. Sur cet aspect, le thermomix permet de réaliser facilement un grand nombre de recettes expliquées pas à pas. Pour ma part, je cuisine déjà beaucoup, depuis de nombreuses années et j’attendais du thermomix qu’il me permette de cuisiner plus vite certains plats et qu’il facilite finalement la réalisation de certaines recettes.

J’ai été déçue. D’une part, l’objet est très cher pour finalement une utilisation qui ne sera pas quotidienne. Elle l’est au départ, mais le retour aux casseroles se fait vite. Une bolognaise, un boeuf bourguignon, une blanquette,… Ces plats seront bien meilleurs s’ils ne sont pas réalisés avec le thermomix. Je note tout de même un point positif, le thermomix permet de réaliser soi-même des basiques de tous les jours. On peut faire son propre fond de veau, son sucre glace, quelques sauces. Je l’ai trouvé très bien pour les éléments de base. Malheureusement, ce n’était pas vraiment ce que j’attendais. C’est un robot qui reste cher et que j’ai finalement très peu utilisé en 4 mois.

 

Bref, j’ai vendu mon thermomix.

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *